Avec l’augmentation progressive du trafic aérien mondial, le besoin de pilotes qualifiés est toujours plus présent.

Devenir pilote séduit beaucoup de jeunes, notamment ceux qui viennent d’obtenir leur bac et cherchent à explorer les possibilités offertes pour se projeter dans leur future carrière.

Quelles sont les qualifications, les formations et la vaste expérience nécessaires pour devenir pilote de ligne en France ? Découvrons-le ensemble !

Comment devenir pilote de ligne après le bac ?

Le métier de pilote de ligne est certainement l’un des plus passionnants du secteur aérien, mais il exige également un grand nombre de qualifications et d’expériences. Les candidats à la carrière doivent se soumettre à une formation complète avant d’être engagés par une compagnie aérienne.

Lorsque vous suivez un programme de formation certifié, vous accumulez les heures de vol dont vous avez besoin pour obtenir votre licence de pilote professionnel. Vous devrez également prendre des tests théoriques et pratiques, et obtenir 3 types d’accréditations : ATPL (Airline Transport Pilot License), IR (Instrument Rating) et CPL (Commercial Pilot License).

Lire aussi : Comment créer son agence de voyage en ligne ?

Qualifications requises et expérience nécessaire

Pour devenir pilote professionnel, vous devez obtenir au moins 18 ans, avoir réussi le bac et être titulaire d’une licence civile.

Hormis ces conditions générales, vous devrez également passer plusieurs tests ainsi que suivre des cours spécialisés en aviation.

Ces derniers sont proposés par différentes organisations dont l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile (ENAC) et plusieurs universités.

Par ailleurs une bonne connaissance en anglais est nécessaire pour passer chaque examen et obtenir votre licence professionnelle.

Bien entendu, il faudra également prouver votre aptitude à manœuvrer un avion, et pour cela obtenir l’ATPL sur un simulateur. Les candidats devront également disposer d’un certain nombre d’heures de vol à bord d’un avion réel, soit sur un avion de ligne long courrier, soit sur un avion militaire.

Une fois que toutes ces qualifications sont obtenues, vous serez prêt à présenter des demandes pour des postes de pilote auprès des différentes compagnies aériennes.

Formation à suivre pour devenir pilote de ligne après le bac

Pour devenir pilote de ligne en France, vous devrez suivre une formation complète et détaillée proposée par différentes écoles de pilotage. Ces écoles offrent une formation professionnelle pour ceux qui souhaitent piloter des avions privés ou commerciaux.

Elles proposent des programmes à variété d’heures qui peuvent aller jusqu’à 750 heures pour obtenir votre licence professionnelle.

La formation nécessite non seulement la maîtrise de certaines disciplines fondamentales telles que l’aérodynamique et le fonctionnement des aéronefs, mais également la pratique répétée des principes de vol et d’utilisation des instruments.

Vous devrez également suivre des séances de simulateur qui vous permettront de gagner en assurance et en habilités de pilotage, sans oublier le passage des examens nécessaires pour obtenir votre certification.

Quels sont les programmes d’entraînement disponibles ?

Il existe plusieurs écoles proposant une formation complète pour obtenir une certification reconnue par la FAA (Federal Aviation Administration) ou l’EASA (European Aviation Safety Agency).

Ces programmes incluent généralement les domaines suivants : aviation, lois fédérales, navigation, maintenance des aéronefs et connaissances médicales.

Différentes écoles proposent des formations sur mesure, et incluent un vaste éventail de modules tels que les notions aéronautiques, la recherche et la préparation des vols, l’application des procédures et le passage des tests de qualification de l’EASA.

Dans certains cas, les écoles peuvent fournir un appareil aux étudiants pour leur entraînement. Et enfin, pour obtenir leur certification professionnelle, les étudiants doivent passer plusieurs tests théoriques et pratiques.

Comment choisir une formation adéquate ?

Lorsque vous choisissez une école de pilotage en France, il est important de prendre en compte le nombre d’heures requises par l’EASA ou la FAA ainsi que les frais de scolarité. L’un des critères qu’il faut considérer est le ratio élèves/instructeurs car vous souhaitez avoir des entrainements personnalisés et non pas des cours d’après un programme standard sans suivi. Vous devez aussi tenir compte de l’accréditation de l’école par les autorités fédérales, ainsi que la qualité des simulateurs et des avions utilisés. Enfin, considérez le fait que si votre formation est trop longue ou trop coûteuse, vous aurez peut-être beaucoup plus de difficultés à trouver un emploi.

Qualifications supplémentaires pour être embauche comme pilote de ligne

Une fois votre formation terminée et votre licence ATPL obtenue, vous devrez répondre à un certain nombre d’exigences pour intégrer une compagnie aérienne. Les employeurs rechercheront des candidats qui ont au moins 500 heures de vol, et vous devrez passer plusieurs tests pour obtenir le grade de Commandant à bord d’un avion de ligne. Vous devrez également être en mesure de prouver que vous pouvez piloter un avion en toute sécurité et sans aide technique.

De plus, les pilotes professionnels doivent être en mesure de gérer un grand nombre d’enjeux complexes et se familiariser rapidement avec le système technique et légal des compagnies aériennes. Le manque d’expérience peut être une contrainte, car un minimum de 1500 heures de vol est généralement exigé pour obtenir un poste à temps plein chez la plupart des compagnies aériennes. Les pilotes professionnels doivent également faire preuve d’une grande prise de décision et d’une qualité de communication exceptionnelle.

Conclusion

Devenir pilote de ligne après le bac nécessite de suivre des formations spécialisées spécifiques.

Prenez le temps de parcourir la liste des cours proposés et assurez-vous qu’ils répondent aux normes EASA ou FAA.

Enfin, une fois que votre formation est terminée, commencez à chercher des postes auprès des compagnies aériennes, tout en continuant d’améliorer vos compétences par l’expérience.

Bonne chance !

Lire aussi :

Comment devenir guide de randonnée professionnelle

Catégories : Orientation pro

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *